3ème volet des aventures du BPJEPS LTP à Hambourg

Publié le par Cemea de Basse Normandie

« En tentant l’impossible, on peut atteindre le plus haut niveau du possible. » A. Strindberg

3ème volet des aventures du BPJEPS LTP à Hambourg

Après le week-end, la journée commence par l’intervention sur le développement du système d’aide à la jeunesse en Allemagne et des échanges pour mieux comprendre les pédagogies actuelles.

L’après-midi se poursuit par la pratique en rencontrant les sociaux pédagogues des terrains d’aventure.

Une journée « claque » pour le groupe. Entre surprise, ébahissement, choc… nous sommes spectateurs et acteurs de la concrétisation de la place de l’enfant, la mise en place des valeurs portées, la place de l’animateur.

Comme les enfants, nous prenons plaisir à déambuler dans les lieux et partager nos interrogations.

Rencontre avec des réfugiés

La deuxième journée, nous poursuivons avec des interventions sur le travail social avec les migrants autour d’un projet sur les demandeurs d’asile et un autre projet sur les migrants qui n’ont qu’un droit de séjour. La population d’Hamburg est fortement engagée sur ce sujet. Une réalité que nous croisons au quotidien dans ce développement multiculturel avec des slogans, affiches, t-shirts, manifestations qui revendiquent qu’ « aucun Homme n’est illégal », « refugees welcome »…

Après ces temps d’échanges, nous nous rendons dans des quartiers pour suivre les Spielmobil. Des camions aménagés qui se déplacent pour apporter des loisirs aux migrants et amènent du matériel pour que les enfants jouent en intérieur comme en extérieur. Nous partageons l’installation puis les jeux et les activités comme la préparation du feu avec les enfants. Des animations de rues pas ordinaires et qui se font à la tombée de la nuit. Et oui, toujours la surprise de voir la nuit venir si vite, il n’est même pas 16h30.

Des émotions, de la découverte, nos idées et réflexions confortées. Ce séjour est une véritable chance pour chacun de vivre de tels moments de formation. Un réel plus dans les parcours et qui sera valorisé en février lors d’un après-midi de partages avec nos tuteurs, les salariés et stagiaires des CEMEA, des partenaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article